7 minutes reading time (1455 words)

Les responsables de communication adventistes font en sorte de mieux atteindre les anciennes et nouvelles générations

Les professionnels de la communication Adventistes du septième jour ont une voix importante et ne devraient ménager aucun effort pour mieux toucher les anciennes et nouvelles générations. C'est ce qui est au cœur de l'édition 2019 de la conférence du Réseau Mondial Adventiste d'Internet (GAiN) qui se tient à Sweimeh, en Jordanie, et qui a officiellement débuté le 25 février.

Le programme a réuni des centaines de directeurs de la communication, de photographes, de vidéastes, de producteurs radio et de rédacteurs d'informations qui travaillent pour l'Église adventiste, pour plusieurs jours de formation, de réseautage et de rencontres administratives.

Le thème choisi pour cette année est « 20 pour 7 : Trouver Notre Voix, » une allusion aux plus de 20 millions de membres adventistes baptisés dans le monde entier et à leurs efforts missionnaires visant à établir des liens avec les plus de 7 milliards de personnes vivant actuellement sur notre planète.

« Nous avons une voix, et nous devons l'utiliser, » a déclaré le directeur de la communication de l'Église adventiste, Williams Costa Jr., en souhaitant la bienvenue aux visiteurs dans le Centre de Convention ultramoderne King Hussein bin Talal, au bord de la Mer Morte. « Imaginez ce qui pourrait se produire si chaque membre s'impliquait dans la proclamation du puissant message d'espérance et de guérison que nous avons reçu. »

Le directeur du Adventist Review Media Lab, Daryl Gungadoo, présente certaines des cartes graphiques spécialisées qui peuvent être utilisées pour développer des expériences immersives complètes en Réalité Virtuelle et en Réalité Augmentée. Daryl Gungadoo intervenait lors de l'édition 2019 de la conférence du Réseau Mondial Adventiste d'Internet (GAiN) qui se tient à Sweimeh, en Jordanie. Photo de Joshua Safari, ADRA ECD


Besoin d'Expertise

Trouver des moyens de mieux toucher les gens de tous les coins du monde exige toutefois plus que des vœux pieux, ont déclaré les experts adventistes en communication. Cela demande que l'on accepte de relever les défis posés par les technologies contemporaines en constante évolution, les réalités démographiques spécifiques et bien plus encore. Cela va de quelque chose d'aussi banal que le choix du bon équipement pour un projet en particulier, à la capacité de faire le maximum avec votre budget, ou au fait de s'adapter à de nouveaux logiciels et à de nouvelles applications, ont-ils souligné.

« Pour un photographe et un vidéaste, choisir la bonne caméra est une décision importante, et une des premières que vous aurez à prendre lorsque vous démarrez un projet, » a déclaré Earley Simon, un producteur vidéo travaillant pour le Bureau de Mission Adventiste, au siège de l'église mondiale. Earley Simon, qui voyage régulièrement dans le monde entier pour tourner des récits missionnaires qui sont ensuite partagés avec les membres d'église à travers le monde, a déclaré que dans son cas, la flexibilité et la portabilité du matériel sont primordiales. « Voyager léger est très important, » a-t-il dit en expliquant qu'il se retrouve souvent à tourner dans des endroits éloignés et difficiles d'accès. « Et vous devez comprendre la raison pour laquelle vous utilisez la caméra. »

Les considérations budgétaires et pratiques sont également importantes, a souligné Earley Simon. Le producteur de ARtv, Andre Brink, est du même avis. « Vous ne pouvez pas être une personne fidèle à une marque dans cet environnement. Dépensez ce qui est nécessaire, mais ne dépensez pas trop, " a déclaré Andre Brink, qui a également conseillé de vendre périodiquement du matériel pour faire l'acquisition de nouveaux éléments afin d'être à jour.

Les participants à la conférence ont également profité des messages enregistrés envoyés par Kyle Portbury, qui a réalisé en 2016 le film Tell the World (Dites-le au monde) qui retrace les débuts de l'adventisme, et Terry Benedict, un co-producteur du film à succès Hacksaw Ridge sorti en 2016.


Du plus simple aux dernières tendances

Cependant, les responsables de communication de l'église n'ont pas nécessairement besoin des derniers gadgets pour produire un bon contenu vidéo, a indiqué la productrice en charge du numérique au Département de la Communication, Emily Mastrapa. Elle a expliqué comment utiliser un smartphone pour créer des vidéos de haute qualité, ce qui peut constituer un atout majeur pour les responsables de la communication dans l'église locale ou pour ceux qui travaillent avec un budget limité.

Capture 3D polygonal de Raguel Cremades, montrant le processus de scannage qui précède la création d'une image de Réalité Virtuelle / Réalité Augmentée. Raguel Cremades a accepté de faire numériser son visage lors de l'édition 2019 de la conférence du Réseau Mondial Adventiste d'Internet (GAiN) qui se tient à Sweimeh, en Jordanie. Photo de Daryl Gungadoo, Adventist Review Ministries

« Tout le monde a un téléphone, » a-t-elle dit. « Les téléphones sont plus légers, moins chers, plus petits et on peut les utiliser pour publier instantanément. » Cependant, Emily Mastrapa a conseillé aux responsables de la communication de tenir compte des problèmes de son, d'éclairage et de contenu liés à l'enregistrement vidéo par téléphone. « Il existe du matériel portable et abordable que vous pouvez ajouter à votre téléphone pour améliorer votre projet, »

a-t-elle déclaré.

En contraste, le directeur de Adventist Review Media Lab, Daryl Gungadoo, a présenté les dernières tendances en matière de réalité virtuelle (VR) et de réalité augmentée (RA), ainsi que la manière dont elles peuvent être utilisées pour connecter des générations qui s'y connaissent en matière de médias.

« Il s'agit d'apprendre à créer du contenu pour ces nouvelles plateformes en évolution, » a dit Daryl Gungadoo, qui a ensuite présenté un échantillon de ce qui peut être accompli. « Vous pouvez même utiliser la technologie des moteurs de jeu pour les transformer en plateformes de production pour la création de contenu [biblique et spirituel]. »


La Mission au Centre

Mais, que la technologie soit à la mode ou d'avant-garde, ont convenu les responsables de communication adventistes, la production de contenu ne devrait jamais être une fin en soi. « Les entreprises qui vendent des cartes de crédit et des jeans savent comment vendre des choses aux gens, » a déclaré le vice-président de la Radio Adventiste Mondiale (AWR), Kyle Allen, qui a réagi aux possibilités offertes par les derniers outils marketing pour connecter les gens. « A combien plus forte raison devrions-nous faire un effort pour utiliser toutes les technologies afin d'atteindre les gens. »

AWR tente déjà d'incorporer des outils de marketing et de service à la clientèle pour mieux répondre aux personnes qui contactent l'église après avoir écouté certains de ses programmes radio.

Raguel Cremades (à droite), originaire d'Espagne, se porte volontaire pour que son visage soit numérisé en 3D pour qu'il soit utilisé comme avatar en Réalité Virtuelle, lors de la conférence du Réseau Mondial Adventiste d'Internet (GAiN) à Sweimeh, en Jordanie, le 25 février 2019. Photo de Joshua Safari, Agence Adventiste de Développement et de Secours ECD

Répondre aux intérêts des gens est quelque chose qui s'est avéré être un défi, a reconnu le directeur du Département de la Communication de l'Église adventiste, Sam Neves. « Les gens communiquent avec nous par différents canaux et il est difficile de répondre à ces demandes, » a déclaré Sam Neves. « Nous avons besoin d'une technologie qui utilisera tous ces canaux et créera un canal permettant d'apporter des réponses, ce qui centralisera le travail, » a-t-il expliqué.

À la fin des présentations de l'après-midi, le trésorier de l'Église adventiste, Juan Prestol-Puesán, s'est adressé aux responsables de la communication en reconnaissant que ce qu'on appelle l'évangélisation numérique était un sujet fascinant. « Trouver des moyens de mettre les gens en contact avec l'église est la voie à suivre, » a-t-il déclaré.

Dans une interview donnée en marge de sa présentation, Daryl Gungadoo a exprimé son accord. « Il s'agit avant tout d'aller vers les gens et d'établir le contact entre eux, » a-t-il déclaré. « Lorsqu'on considère différentes générations, nous constatons que la méthode de communication optimale diffère considérablement et qu'une plateforme qui fonctionne pour une génération n'est pas nécessairement optimale pour l'état d'esprit d'une autre. »

Daryl Gungadoo a déclaré qu'au cours des premières années de l'Église adventiste, les pionniers ont apporté d'importantes innovations à l'évangélisation en développant, par exemple, des objets en papier mâché pour illustrer de manière vivante les prophéties bibliques. A l'époque, une telle méthode s'est avérée très efficace. « Aujourd'hui, dans les plateformes médias, l'avant-garde qui génère beaucoup de réaction est bien entendu la VR et l'AR. Les gens sont excités car ce sont des choses nouvelles, » a dit Daryl Gungadoo. « Donc dans notre laboratoire, nous explorons des moyens de raconter des histoires bibliques et adventistes de manière innovante et attrayante. »

En fin de compte, a souligné Earley Simon, le matériel et les méthodes passeront toujours après la personne qui se trouve derrière un projet particulier. « N'oubliez jamais que le professionnel est plus important que le matériel, » a-t-il déclaré.

Source : Division InterAméricaine