6 minutes reading time (1254 words)

Le président de l’Église mondiale donne le ton pour les rencontres de fin d’année de l’Inter-Amérique

Le président de l’Église adventiste mondiale, pasteur Ted N.C. Wilson, s’adresse à plus de 120 des principaux dirigeants de l’Inter Amérique au début des rencontres administratives de l’église le 11 novembre 2018 à Pétionville, à Port-au-Prince, en Haïti. Photo de Libna Stevens


Les rencontres de fin d'année de la Division Inter Américaine (DIA) ont débuté par une prière pour l'effusion du Saint-Esprit, une riche moisson de nouveaux membres en 2019 et pour le retour des membres qui ont quitté l'église. Plus de 120 des principaux dirigeants représentant les 24 unions et 42 pays et îles qui composent le territoire de la DIA se sont réunis pour les rencontres qui se sont déroulées cette semaine du 11 au 12 novembre 2018 à Pétionville, à Port-au-Prince, en Haïti.

Le président de l'Église adventiste mondiale, pasteur Ted N.C. Wilson, s'est exprimé avant le début de l'ordre du jour de chaque journée et a souligné le fait que les dirigeants doivent prier pour la pluie de l'arrière-saison du Saint-Esprit.

« Vous êtes une église dynamique en Inter Amérique, » a déclaré le dirigeant Adventiste. « Nous arrivons à la fin des temps et nous devons voir plus de gens se joindre à l'église, » a dit pasteur Wilson, évoquant l'objectif de l'Inter-Amérique d'atteindre plus de 200000 nouveaux membres baptisés l'année prochaine.

Prier pour la sagesse

« Permettez au Saint-Esprit de nous utiliser pour préparer les autres à la Seconde Venue de Jésus, » a déclaré Ted Wilson. « Les défis financiers et interpersonnels, les problèmes externes auxquels vous êtes confrontés, parfois ils semblent trop lourds. J'ai appris à m'appuyer sur Jésus et j'ai besoin de la sagesse du ciel tous les jours. » Ted Wilson a invité les dirigeants à faire régulièrement référence à Jacques 1 : 5. « Si vous manquez de sagesse, demandez-la. »

Pasteur Elie Henry, président de la DIA, intervient lors de l’ouverture des Rencontres de Fin d’Année de l’Inter Amérique, le 11 novembre, aux côtés du pasteur Leonard Johnson (à gauche), secrétaire exécutif de la DIA et de Filiberto Verduzco (à droite), trésorier de la DIA. Photo de Libna Stevens / DIA


Pasteur Wilson a rappelé aux dirigeants que l'Église adventiste du septième jour est un peuple prophétique ayant une mission prophétique. « Alors que vous travaillez dans le cadre de la mission dans les villes, que vous utilisez les ministères de la santé intégrale, alors que vous utilisez l'énorme puissance des publications, alors que vous impliquez notre peuple dans des activités visant à gagner des âmes, alors que vous promouvez l'évangélisation par les petits groupes, que vous utilisez les médias pour l'action missionnaire, réalisez que Dieu nous montrera des choses extraordinaires que nous n'avons jamais imaginées. »

« Alors que vous faites face aux défis dans chacun de vos champs, rappelez-vous les paroles d'Élisée rapportées dans 2 Rois 6: 8-16, selon lesquelles les forces de Dieu sont supérieures à celles du diable, » a déclaré Ted Wilson. « Tandis que vous débutez vos rencontres administratives, avec les responsables nouvellement consacrés et inaugurés, puissions-nous tous nous rendre compte que notre puissance n'est pas dans cette salle, notre puissance n'est pas dans notre capacité financière, notre puissance n'est pas dans notre réussite dans le domaine éducatif, mais notre puissance est dans le Seigneur Dieu Tout-Puissant. »

Maintenir l'unité de l'église

Pasteur Wilson a également pris le temps de remercier les dirigeants exécutifs de la DIA pour leur rôle au service de la mission de l'église dans leurs territoires respectifs. Il a également parlé de la préservation de l'unité de l'église en faisant référence aux récentes rencontres du Concile Annuel qui se sont tenues le mois dernier à Battle Creek, dans le Michigan, aux États-Unis.

Pasteur Roberto Brown (à gauche), secrétaire exécutif de l’église au Honduras, et Osvaldo Arrieta (à droite), secrétaire exécutif de l’église dans le Nord du Mexique, prient ensemble lors des rencontres du comité exécutif de la DIA. Photo de Libna Stevens / DIA


« Peu importe les divergences d'opinion que nous avons à la fin de journée, lorsque nous prenons une décision sous la direction de Dieu par la prière, même si nous n'aimons pas la décision prise, nous devons serrer les rangs et aller de l'avant sous la direction divine. Et s'il y a des changements à faire et quelles que soient les décisions à prendre, Dieu veillera à cela, mais nous devons avancer ensemble, » a-t-il ajouté. Ted Wilson a de nouveau remercié la DIA pour le soutien important apporté à la promotion de l'unité de l'église.

Pasteur Wilson faisait référence au document sur le respect des décisions qui a récemment été voté par les dirigeants de l'Église adventiste mondiale : Respect et Mise en Pratique des Décisions de la Session de la Conférence Générale et du Comité Exécutif de la Conférence Générale

« L'une des beautés de l'Église adventiste du septième jour dans le passé et dans une grande mesure aujourd'hui est que les règlements constituent le cadre indiquant comment nous devons avancer ensemble et nous sommes d'accord pour accepter ces règlements, » a dit Ted Wilson. « Concentrez-vous sur la raison pour laquelle il est important que nous avancions ensemble, » a-t-il ajouté.

La Conférence Générale n'a pas pour objectif de s'emparer du pouvoir, de changer son fonctionnement ou de discipliner les membres, a ajouté pasteur Wilson. « Je vous encourage à aider les membres d'église qui pourraient être perturbés parce que la Conférence Générale, la Division et nous tous travaillons sous la direction du Saint-Esprit même lorsque nous décidons quelque chose, même si nous ne sommes pas d'accord. »

Les membres du comité exécutif écoutent le message du pasteur Wilson le 11 novembre 2018. Photo de Libna Stevens / DIA


L'Église avance

L'église doit avancer ensemble, a-t-il souligné. « C'est l'église de Dieu, il l'a formée, organisée et Il la pousse vers l'avant, elle a sa propre mission et je ne vais pas me séparer de cette église, car c'est le peuple de Dieu, » a déclaré Ted Wilson.

Pasteur Elie Henry, président de la DIA, a déclaré aux membres du comité exécutif que l'église en Inter Amérique continuerait d'avancer dans l'unité et d'élaborer des stratégies pour accroître les efforts d'évangélisation.

Alors que deux documents supplémentaires étaient enregistrés et votés par les membres du comité exécutif, tels que « Comment les éléments sont-ils traités jusqu'au Comité de la Conférence Générale » et « Mythes Trompeurs : Faits et Fiction au sujet du Document de la Conférence Générale sur le Respect des Décisions, » plusieurs administrateurs d'union ont exprimé leur opinion sur les points votés.

Pasteur Kern Tobias, président de l'église dans l'Union Caribéenne, a exprimé sa préoccupation au sujet du processus ; les dirigeants devraient s'assurer qu'il ne traine pas et ne se poursuive pas pendant des années. « Nous devons permettre au processus d'être efficace, » a déclaré Kern Tobias.

Pasteur Kern Tobias, président de l’église dans l’Union Caribéenne, exprime ses préoccupations quant au processus relatif au document sur le respect des décisions, qui a été voté par les dirigeants de l’église mondiale. Photo de Libna Stevens / DIA

 Le président de l'Église en Jamaïque, pasteur Everett Brown, a félicité les principaux dirigeants de la Conférence Générale et de la DIA pour l'esprit dans lequel la question a été traitée. Il a ajouté qu'à « un moment donné, ceux à qui on a confié la direction de l'église doivent agir de façon à préserver l'unité de l'église. »

Pasteur Wilson a répondu à quelques questions et a dit aux membres du comité que la plupart des divisions étaient très favorables à cette démarche visant à travailler ensemble.

Source : Division InterAméricaine